Les hommes qui n’aimaient pas les femmes (Millénium t.1), Stieg Larsson

Il ya 40 ans, Harriet, 17 ans disparaissait mystérieusement sur une île pendant une réunion familiale. Le coupable est forcément un membre de sa famille, les riches industriels suédois Vanger. Pendant ces 40 ans, à chaque nouvelle année, le coupable enverra une fleur séchée à son oncle Henrik comme Harriet avait l’habitude de le faire. Torturé par ce mystère, Henrik décide de rouvrir l’enquête et d’engager Mikael Blomqvist, un journaliste d’investigation économique fondateur d’un magazine d’investigation, Millénium et Lisbeth Salander une punkette asociale génie de l’informatique et des investigations.

J’ai beaucoup aimé cet excellent livre. Une fois les 30 premières pages passés, je n’ai pas pu le lâcher! Quel suspense. Une enquête haletante à partir d’une situation qui rappelle les dix petits nègres. Ce roman est un des succès de l’année, dont le mystère est renforcé par le destin tragique de l’auteur, Stieg Larsson, mort à 50 ans d’un crise cardiaque juste après avoir remis le manuscrit à son éditeur.

Ajouter un commentaire