Les grandes impostures littéraires, Philippe Di Folco

Ce livre présente une centaine d’impostures littéraires : faux manuscrits, pseudonymes, fausses autobiographies, plagiats,… Parmi les histoires racontées, la célèbre affaire Romain Gary qui a reçu le Goncourt à deux reprises, sous son nom et sous celui d’Emile Ajar, les faux manuscrits d’Hitler créés de toutes pièces, les fausses autobiographies comme L’herbe bleue parue en 1970 : les fausses mémoires d’une fille morte à 17 ans d’overdose. Le plus drôle est l’appel lancé en 1929 aux députés français par le comité de défense poldève pour soutenir ce peuple imaginaire opprimé : de nombreux députés se ridiculiseront en répondant à l’appel.

Ce livre est à picorer et offre de bons moments. Toutefois, je trouve que l’énumération complète des manipulations est rapidement ennuyeuse pour les non spécialistes.

Ajouter un commentaire