Les intermittences de la mort, José Saramago

La mort a disparu! D’où un encombrement généralisé dans les hôpitaux et les maisons de retraite, la faillite des croque-morts et même la fin des religions qui perdent leur fonds de commerce,…

Ce livre à l’humour grinçant part d’une idée intéressante et assez originale. Malheureusement il est très difficile à lire à cause du style particulier de Saramago : pas de ponctuation, phrases interminables. J’ai renoncé après une cinquantaine de pages…

21 août 2008, par Vincent

Holy Lola, Dominique Sampiero, Tiffany Tavernier

Un couple français va au Cambodge pour adopter un enfant. Sur place ils font le tour des orphelinats et sont confrontés à des pratiques très douteuses des intermédiaires locaux.

J’ai beaucoup aimé cette histoire émouvante qui montre le bonheur de la famille réunie après de sacrés épreuves pendant le parcours de l’adoption : longue attente, administrations étrangères tatillonnes, doute, confrontation au handicap, à la pauvreté sur place. Le livre souligne les dérives telles que la corruption lorsque l’adoption n’est pas encadrée correctement.

17 août 2008, par Vincent

Innocent, Harlan Coben

Il y a une quinzaine d’années Matt Hunter a tué un homme au cours d’une bagarre qui a dégénéré. Après avoir purgé sa peine, il a reconstruit sa vie et pense avoir payé sa dette lorsque … un jour il reçoit un curieux message sur son portable et tout bascule à nouveau.

J’étais curieux de lire un thriller d’Harlan Coben car je croise beaucoup de gens qui le lisent dans les transports en commun. Mais je n’ai pas aimé ce suspense à l’intrigue pourtant bien huilée. Est-ce parce que je sature en ce moment après Millenium et Vargas? D’ailleurs, le présumé coupable qui fuit m’a rappelé Lisbeth Salander dans Millenium 2.
En bref, un grand bof… Le livre m’a fait un peu le même effet qu’une série américaine à la télévision ; quand on a commencé, on veut connaître la fin mais deux jours après on a oublié l’histoire, ça ne laisse aucun souvenir.

1 août 2008, par Vincent

Ceux qui vont mourir te saluent, Fred Vargas

Trois jeunes amis français fantasques vivent à Rome : Tibère, Claude et Néron. Le père de Claude, expert en œuvres d’art est assassiné dans la ville éternelle alors qu’il s’y rend pour enquêter sur un vol de dessins de Michel Ange : il est empoisonné à la cigüe…

C’était mon deuxième livre de Fred Vargas juste après Debout les morts. Encore une plongée dans un univers très particulier, à la fois glauque et baroque, avec des personnages hauts en couleur. Mais cette fois, l’intrigue ne m’a pas séduit et j’ai moins aimé que le précédent ; peut être que je lis trop de thrillers en ce moment et que je sature…

30 juillet 2008, par Vincent

Les grandes impostures littéraires, Philippe Di Folco

Ce livre présente une centaine d’impostures littéraires : faux manuscrits, pseudonymes, fausses autobiographies, plagiats,… Parmi les histoires racontées, la célèbre affaire Romain Gary qui a reçu le Goncourt à deux reprises, sous son nom et sous celui d’Emile Ajar, les faux manuscrits d’Hitler créés de toutes pièces, les fausses autobiographies comme L’herbe bleue parue en 1970 : les fausses mémoires d’une fille morte à 17 ans d’overdose. Le plus drôle est l’appel lancé en 1929 aux députés français par le comité de défense poldève pour soutenir ce peuple imaginaire opprimé : de nombreux députés se ridiculiseront en répondant à l’appel.

Ce livre est à picorer et offre de bons moments. Toutefois, je trouve que l’énumération complète des manipulations est rapidement ennuyeuse pour les non spécialistes.

28 juillet 2008, par Vincent