La jeune fille à la perle, Tracy Chevalier

En 1664, Griet, une jeune fille de 17 ans entre au service du grand peintre Vermeer. Elle est chargée du nettoyage de l’atelier. Cette très jolie servante, éduquée, douée d’une grande sensibilité et d’un certain sens artistique causera beaucoup de remue-ménage dans la maison : amour platonique de Vermeer, jalousie de l’épouse, rivalité de la gouvernante, problèmes avec les filles du peintre. D’autant plus qu’il décide de peindre son portrait…

Très belle peinture de Delft, de l’Art, des couleurs et de l’atmosphère des Flandres au XVIIème. La relation entre le peintre et Griet est dépeinte très subtilement par Tracy Chevalier dans ce roman très fn, très délicat, tout en finesse, aussi bon que le film éponyme.

5 mars 2006

La dame à la licorne, Tracy Chevalier

Tracy Chevalier imagine les circonstances de la création de la célèbre tapisserie la dame à la licorne. On suit les aventures du peintre Nicolas des Innocents, amoureux de la belle Claude Le Viste, fille du commanditaire inaccessible à cause de la différence de rang. Il séjournera plusieurs mois à Bruxelles dans la famille de Georges de la Chapelle afin de suivre le tissage et alors se lie avec Aliénor, la fille aveugle du maître lissier…

J’ai autant adoré ce livre que la jeune fille à la perle. Tracy Chevalier évoque le Moyen Age avec beaucoup de réussite. Elle parvient à nous faire pénétrer au sein de la noblesse, chez les tisserands bruxellois, à faire découvrir l’art de la tapisserie et des subtils mille fleurs. J’ai apprécié ce roman très délicat où les cinq sens jouent un si grand rôle, tout comme dans la magnifique tapisserie éponyme du musée de Cluny.

8 février 2006