Voir autrement, Philippe Balin

L’autobiographie de Philippe Balin, devenu aveugle à 14 ans. Sa cécité ne l’a pas empêché d’être reçu au concours de l’ENST, de devenir directeur à Air France, de finir 11ème aux championnats de France de canoë kayak. Il a beaucoup de succès auprès des filles, s’est marié, a eu deux enfants. Il raconte sa vie quotidienne d’aveugle qui veut vivre comme les gens « normaux » : il cuisine, n’hésite à organiser des dîners pour vingt convives, il prend l’avion, il va au cinéma, etc.
Et ce malgré toutes les difficultés dans notre société où rien n’est prévu pour intégrer le handicap.
Du point de vue professionnel, il développe une thèse intéressante et paradoxale : le handicap est un atout au sein de l’entreprise! Les handicapés ont une autre manière d’appréhender l’environnement, de ressentir les situations, de jauger leurs interlocuteurs. Ces compétences particulières peuvent apporter beaucoup à l’entreprise, par exemple une vision à plus long terme, un sixième sens dans les négociations.
Dommage que la plupart des entreprises ne jouent pas le jeu et ne fassent aucun effort pour l’accessibilité.

Un très beau livre, qui m’a beaucoup ému et a complètement modifié ma perception des aveugles. Un des rares livres dont je puisse dire qu’il m’a transformé : je n’étais pas le même quand je l’ai refermé. J’ai découvert beaucoup de choses, la principale étant la très grande autonomie que les aveugles peuvent avoir et leur aspiration à une vie normale.

29 août 2009