Tous les matins du monde, Pascal Quignard

Monsieur de Sainte Colombe a perdu son épouse et il élève ses deux filles Madeleine et Toinette dans la musique et la viole de gambe. Souvent il s’isole pour jouer et communiquer ainsi avec sa femme défunte. Méprisant les honneurs il refuse de jouer à la cour du Roi Soleil. Marin Marais devient son élève très brillant qui abandonnera Madeleine après une histoire d’amour. Lui ira jouer chez le Roi ce que Sainte Colombe ne lui pardonnera pas. Plus tard, Marin Marais écoutera son maître en cachette à l’aube l’aurore de sa vie pour saisir l’instant de grâce.

Très beau roman écrit dans une langue très pure, des phrases simples avec un vocabulaire recherché et précis. Les thèmes abordés sont les relations maître-élève, la musique, la création, la fugacité de l’instant, la vie, la vieillesse le tout dans le grand siècle baroque : Tous les matins du monde sont sans retour.

9 décembre 2005