Le livre noir de la censure, Emmanuel Pierrat

Compilation de divers cas de censure d’aujourd’hui, ce livre cherche à démontrer que la censure autrefois étatique s’est désormais privatisée grâce à un arsenal législatif étendu : loi de 1949 sur la protection de la jeunesse utilisée abusivement, droit à l’image invoqué par les people, loi de 1881 sur la liberté de la presse qui introduit entre autres les délits de diffamation, d’injure et même le délit d’offense au chef de l’Etat. Il cite également les menaces de certains groupes islamistes (un peu hors sujet). D’après la thèse défendue par ce livre, les menaces de procès entraîneraient une autocensure généralisée.

Facile à lire, ce livre raconte surtout des histoires archi-connues (Rushdie, Baise moi, la dernière tentation du Christ, caricatures de Mahomet,etc.) et je n’ai pas trouvé qu’il apportait grand chose : peu de recul, approche superficielle, aucun éclairage nouveau sur ces affaires célèbres. Seuls m’ont intéressé les chapitres sur le droit à l’image ainsi que les dérives de la loi de 1881. Emmanuel Pierrat semble avoir déjà écrit plutôt rapidement un livre sur les vols dans les musées : Museum connection.

6 octobre 2008