Ceux qui vont mourir te saluent, Fred Vargas

Trois jeunes amis français fantasques vivent à Rome : Tibère, Claude et Néron. Le père de Claude, expert en œuvres d’art est assassiné dans la ville éternelle alors qu’il s’y rend pour enquêter sur un vol de dessins de Michel Ange : il est empoisonné à la cigüe…

C’était mon deuxième livre de Fred Vargas juste après Debout les morts. Encore une plongée dans un univers très particulier, à la fois glauque et baroque, avec des personnages hauts en couleur. Mais cette fois, l’intrigue ne m’a pas séduit et j’ai moins aimé que le précédent ; peut être que je lis trop de thrillers en ce moment et que je sature…

30 juillet 2008